Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Homélie du XXVè Dim C. Am 8,4-7/Ps 112/1Tm 2,1-8/Lc 1-13.

Que vais-je faire puisque je perds la gestion ?

Telle était l’angoissante question

Qui lui fit prendre une vraie résolution.

Alors son Maître fut dans l’admiration.

Frères et sœurs en Christ Fils et filles bien aimés de Dieu,

L’enseignement de Notre Seigneur Jésus Christ dans cette page de l’Évangile selon St Luc pourrait bien choquer plus d’un. Surtout à première lecture certains pourraient se demander où réellement Jésus voudrait-il en venir. Comment pouvait-il faire l’éloge d’un filou d’intendant qui avait pu s’enrichir sur le dos de son maître en étant « le cerveau » de ce qu’on appellerait aujourd’hui une escroquerie en bande organisée ?Réfléchir ainsi serait tomber dans l’oubli de la clé de lecture de cette parabole qui est un véritable enseignement de vie. Or dans la vie comme vous le savez,il y a l’exemple de ce qu’il faut faire et l’exemple de ce qu’il ne faut pas faire . Et dans cette parabole de St Luc ,Jésus part de l’exemple de ce qu’il ne faut pas faire moralement,pour nous exhorter à ce qu’il faut faire spirituellement et humainement dans nos vies dans la double relation à l’argent et à Dieu Une relation complexe et compliquée Mais Jésus tranche clairement en ces termes « Vous ne pouvez pas servir à la fois Dieu et l’argent. » Comme je vous l’ai déjà dit il y a quelques semaines. Dieu seul, il faut servir. Mais de l’argent il faut servir pour ne pas s’y asservir et asservir son prochain. C’est dans cette trajectoire que se situe toute la vigueur et la rigueur prophétique du message du prophète Amos.( 787-747) avant J-C. Vingt-neuf siècles plus tard,comment ne pas relever l’actualité brûlante et triste de ce que dénonçait déjà le prophète Amos : Le système de ceux qui écrasent les malheureux pour anéantir les humbles du pays.. Ceux qui pratiquent la domination des pauvres et l’exploitation des petits en diminuant les prix et en faussant les balances. Ceux qui usent et abusent de leur pouvoir pour désorienter la destinée des pauvres.Or ce sont les pauvres et les petits qui nous accueilleront dans le royaume. Puisque Jésus déclare : « j’avais faim et soif j’étais nu et étranger malade ou en prison,vous m’avez porté secours ou bien vous ne m’avez pas aidé. Chaque fois que vous l’avez fait ou que vous ne l’avez pas fait à l’un de ces petits qui sont mes frères,c’est à moi que l’avez fait ou pas fait. » (Mt 25,45)

Pour entrer dans le Royaume, Jésus nous invite à prendre exemple au plan spirituel sur le gérant malhonnête. Il a trois qualités essentielles et existentielles : D’abord son amour du risque. Il a compris que parfois qui perd gagne. : rappelez-vous la parabole du grain de blé. Ensuite la deuxième qualité qu’on pourrait relever est son habileté. Sa grande capacité à s’en sortir en créant la solution dans sa situation critique. Enfin la troisième qualité c’est son pragmatisme qui se révèle dans son propos :

Que vais-je faire puisque je perds la gestion ?

Telle était l’angoissante question

Qui lui fit prendre une vraie résolution.

Alors son Maître tomba en l’admiration.

Et ce qu’il va faire montre bien qu’il a compris qu’il vaut mieux perdre un peu d’argent pour se garantir des amis plutôt que de perdre les deux, de tout perdre. Jésus donne cet exemple pour enseigner sur le Royaume car il voudrait signifier qu’à l’instar de ce gérant nous sommes dans le monde des gestionnaires des richesses que Dieu nous a confiées. Mais un jour, le propriétaire,le Maître des temps et de l’histoire,nous demandera de rendre compte. Tout ce que nous aurons accumulé sera laissé à d’autres lors du voyage dans la Cité de Dieu où les Justes sont ceux qui ont donné de leurs temps et talents pour servir leurs frères et sœurs malheureux. Voilà pourquoi Jésus conclut son enseignement en exhortant ses auditeurs à se servir intelligemment des moyens financiers dont ils disposent en faveur des pauvres pour préparer le Royaume de l’amour,du partage,de la fraternité ,de la solidarité,de la justice et de la Paix : C’est ce que beaucoup d’entre vous font déjà par leur générosité.

Faites-vous des amis avec l’argent malhonnête

Pour améliorer le sort de notre chère planète.

Faites-vous des amis avec l’argent malhonnête

C’est l’exhortation de Jésus et des prophètes.

Faites-vous amis avec l’argent malhonnête

Pour préparer l’entrée dans les demeures célestes.

Faites-vous des amis avec l’argent malhonnête

Avec les pauvres organisez déjà la fête.

Faites-vous des amis avec l’argent malhonnête.

Ne dites-vous pas que ta volonté soit faite ?

Comment le serait-elle sans votre charité ?

Père Jean-Parfait CAKPO.

Homélie du XXV dimanche du temps ordinaire.
Tag(s) : #Homélies

Partager cet article

Repost 0