Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Homélie de la SOLENNITÉ DE LA TOUSSAINT 2016.

  Ap 7,2-4,9-14/Ps 23/1JN3,1-3/Mt 5,1-12/

Fils et filles bien aimés de Dieu.

Laissez-moi vous souhaiter une très bonne fête de la Toussaint.C’est notre fête à tous. Ce n’est pas la fête des morts,ce n’est Halloween,ce n’est pas la commémoration des défunts. Ce sera demain. Aujourd’hui, nous célébrons,la fête de tous les Saints et saintes de Dieu. C’est une immense fête aux dimensions cosmiques. Je me rappelle le 19 Octobre lors de la Béatification des Parents de Sainte Thérèse : Louis et Zélie MARTIN,le Cardinal José SARAIVA MARTINS, en propos final : « Demain si vous regardez le Ciel,vous trouverez,à côté du nom de Sainte Thérèse,les noms de ses parents » Il disait cela en pensant aux mots de Sainte Thérèse qui raconte qu’un soir en se promenant dans le jardin avec son père,elle s’était écriée en voyant une étoile, »Voyez,papa mon nom est inscrit au ciel »

Au-delà de l’anecdote,comment ne pas reconnaître que les Saints et Saintes de Dieu sont de véritables étoiles dans le Ciel de nos vies. Ils peuvent nous éclairer sur les chemins du monde ; nous orienter vers l’Astre de Dieu qu’est le Christ,nous appuyer dans nos projets,nous porter secours dans les épreuves par leur intercession,nous pouvons recevoir grâces et charismes : « Ste Thérèse disait pour cela  je passerai mon ciel à faire le bien sur la Terre ; et Mère Thérésa de Calcuta de dire avec humour : « si Dieu m’accorde d’entrer au paradis : je n’y serai pas souvent. Je m’échapperai pour venir aider mes pauvres sur la terre.

Les saints et saintes de Dieu ne sont donc pas coupés de la terre avachis dans un nirvana de bonheur sans fin dans les palais de Dieu. L’amour dont ils ont aimés sur terre trouve en DIEU une puissance éternelle et infinie. Car comme l’affirme Saint Grégoire de Nysse : « La perfection chrétienne n’a qu’une limite,celle de n’en avoir aucune. « C’est bien cette dimension universelle cette plénitude qui est signifiée dans le  chiffre symbolique des 144 mille c’est-à-dire 12 fois 12 multiplié par mille le symbole de la plénitude. Vous avez entendu ? La vision de Saint Jean dans l’Apocalypse révèle qu’ils sont des milliers de millions,des myriades de toutes les nations de toutes les tribus peuples et langues : LA CATHOLICITÉ : Rien que dans cette église,il y en a qui viennent du CANADA du  PORTUGAL De la Belgique,de la Côte d’Ivoire, du Bénin,Du Togo,des USA,de la  France… Quelle merveille !

Aucun ne sera exclu de ceux qui ont lavé leurs habits dans le sang de l’Agneau.La fête de la toussaint célèbre notre destinée et notre destination

Notre destinée car nous sommes baptisés consacrés par l’Esprit Saint,plongé dans la sainteté de Dieu pour devenir ce que nous sommes : des Saints.Notre destination car c’est par  Dieu et pour Dieu que nous sommes faits.

Certains diront : oui c’est bien gentil, mais nous connaissons nos défauts et nos péchés ; nous ne sommes pas des saints et saintes. Il ne faut pas oublier que la sainteté est comme un arbre immense qui n’a qu’une racine  principale : la charité, l’amour qui  est espérance. (1 Cor13,7).Or, la dernière phrase de la deuxième lecture dit :« quiconque place en Dieu son espérance devient pur comme lui même  est pur. »

C’est pour cette pureté,cette sainteté que Jésus a proclamé les Béatitudes :« HEUREUX HEUREUX HEUREUX. AVEZ-VOUS COMPTÉ ? COMMBIEN DE FOIS ? ( 9 fois) Comment comprendre que des Chrétiens après cela ne soient pas imprégnés,rayonnants de bonheur ?  Il y en a qui économisent tellement leur sourire qu’on dirait qu’ils craignent de payer la TVA sur chaque rire. Ce jour là, Jésus disait :« Heureux  les pauvres de cœur. » Attention,Jésus n’a pas dit : Heureux les miséreux. Mais ceux qui ont un cœur de pauvre. C’est – à dire celles et ceux qui ont un manque en eux. Etre pauvre disait Saint Jean Paul II ce n’est pas ne rien avoir mais c’est donner ce qu’on a et ce qu’on est. » Les PAUVRES,ceux qui ont encore une place pour Dieu et les autres parce qu’ils ne sont pas riches d’eux mêmes et pour eux mêmes. C’est  dans ce sens que se comprends la deuxième béatitude :

Heureux ceux qui pleurent : Jésus n’as pas dit Heureux ceux qui pleurnichent,ceux qui rallent ou pleurent pour pleurer.Heureux plutôt ceux qui pleurent,parce qu’ils sont blessés par amour et  ainsi,ils sont rendus capables de compatir et de s’unir aux autres pour aller de l’avant dans l’amour miséricordieux.

Heureux les miséricordieux. Non pas ceux qui disent je pardonne mais je n’oublie pas. Les miséricordieux enseignent la paix et la douceur. OUI Heureux les doux : Jésus n’a pas dit : Heureux les mollassons,les sans caractères,les résignés et les mous. Ceux qui fuit l’adversité pour ne pas résoudre les problèmes.Mais les Doux ceux qui ont choisi la non violence comme un chemin de paix .

Les artisans de paix sont celles et ceux qui travaillent à raccorder  les époux qui se disputent, à rapprocher des amis brouillés ;pour atténuer des conflits entre parents et enfants, entre voisins entre Peuples et Nations. à recoudre les relations déchirées par l’écoute  et la compréhension Avec eux et pour eux brillent la sainteté.

Frères et sœurs,vous voyez bien l’importance  et la beauté de ces béatitudes ?

Alors vivons l’esprit des Béatitudes

Chemins de grâce en plénitude.

Vivons l’esprit des Béatitudes

Et soyons plein de sollicitude

Vivons l’esprit des béatitudes

En prenant un peu d’altitude

Vivons l’esprit des Béatitudes

Comme le Christ dans ses attitudes

Vivons l’esprit des Béatitudes

Pour quitter les vétilles et les platitudes

Vivons l’esprit des Béatitudes

Exemples de bonnes habitudes

Chacun pourrait bien en choisir une.

Laquelle  ?

Père Jean-Parfait CAKPO.

 

 

Vivons l'esprit des Béatitudes.
Tag(s) : #Homélies

Partager cet article

Repost 0