Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Homélie du Dimanche 22 janvier 2017 :IIIè Dimanche du Temps Ordinaire A : Is8,23-9,3 / Ps 26 :1Co1,10-13.17/ Mt 4,12-23

 

Jusqu’à Capharnaüm

Irez-vous ?

Par la Galilée

Passerez-vous ?

 

Frères et sœurs bien aimés du Seigneur

La parole de Dieu que nous méditons aujourd’hui,nous fait voyager. Que de villes, que de régions évoquées: Zabulon,Nephtali, Galilée, Nazareth,Capharnaüm.C’est à perturber le GPS.Jésus nous emmène avec lui. Il nous offre l’occasion de vivre l’appel des premiers Apôtres et de penser à notre propre appel. Car un chrétien,une chrétienne est une personne appelée par Dieu et consacrée par l’Esprit saint dans le baptême et envoyée comme les Apôtres. Ainsi,il y a des lieux,un appel un événement. L’Évangile de ce jour s’ouvre par cet événement terrible qui peut changer notre vision des choses.Nous avons souvent tendance à penser que notre époque est la plus troublée de toutes, avec ses violences en tout genre, ses otages, ses meurtres et ses agressions à main armées, ses attentats. Or, l’évangile selon saint Matthieu nous présente l’époque de Jésus comme dramatique :sa Nation était sous occupation de l’armée romaine. Son propre cousin Jean-Baptiste a été jeté en prison par Hérode Antipas. Et pire, il a été décapité sur le vouloir d’un caprice de jeune fille mêlée à l’esprit de vengeance de sa mère.(Mc6,17-29)Qu’aurions-nous dit ? Qu’aurions-nous fait ? Dans ces circonstances l’épreuve est tellement crucifiante que certains perdent la foi et disent si Dieu existait. Que fait le Seigneur Jésus ? Il débute son ministère. Jésus déménage. Il quitte le petit village de son enfance Nazareth pour aller en ville.Il change de lieu de vie :

Jusqu’à Capharnaüm

Irez-vous ?

Par la Galilée

Passerez-vous ?

À la vérité ces deux villes sont des symboles géographiques à signification prophétique : Capharnaüm était une ville frontière, aux confins de deux États :celui d’Hérode et celui de Philippe. Capharnaüm avait un poste de douaniers et une garnison de soldats romains. Un lieu de passage et de brassage de populations, une étape commerciale sur la fameuse Voie de la Mer » qui reliait Damas en Syrie actuelle. Nous sommes aux portes de la Méditerranée. Alors que la Galilée appelée à juste titre Galilée des nations païennes était une province du Nord, ouverte à d’autres influences et détestée des milieux juifs dirigeants et pratiquants. Elle était considérée comme hérétique. Surtout qu’ils avaient un accent affreux. (Mt26,73) Alors quand quelqu’un a un accent… !

Si Jésus s’installe là justement,ce n’est pas sans raison et sans rapport avec sa mission que l’Apocalypse (5,9) résume en ces termes :« Il vient rassembler pour Dieu son Père des hommes de toute tribus langues peuples et nations : l’Église. Peuple de Dieu qui peut rassembler comme des frères et sœurs dans la foi, la Galilée des Nations en élisant un Pape Argentin avec dans son conseil des gens venus de tous les continents.

À l’heure où les discours sont à la fermeture, l’Évangile du Christ Jésus nous donne rendez-vous à la périphérie. Pour cela, il nous dit comme il y a deux mille : « convertissez-vous car le royaume des Cieux est tout proche » Oui, se convertir est toujours nécessaire pour la vie de l’Eglise. (Aggiornamento).On pourrait le dire autrement : Faites du neuf à partir de l’ancien. Par une métaphore agricole, nous pourrions dire : convertissez-vous c’est-à-dire retourner la terre de votre vie et semer de nouvelles semences pour espérer de nouvelles moissons.Convertissez-vous ! Par une métaphore maritime : Laver les filets de votre âme et abandonner les filets usés qui ne peuvent plus attraper de poissons. Convertissez-vous ! Réparez la barque de votre existence et le bateau qui prend l’eau. Gardez les manettes changez de cap. Changez de logiciel sinon l’ordinateur peut buguer. Convertissez-vous c’est-à-dire :ouvrez les volets à la lumière : « car le peuple qui marchait dans les ténèbres a vu se lever une grande lumière. » Et puis comme le dit le psalmiste : « le Seigneur est ma lumière et mon salut. De qui aurais-je crainte ? »(Ps26)

Convertissez-vous ! Autrement dit, qu’il n’y ait plus de division entre vous mais soyez en parfaite harmonie. Comme l’écrit Saint Paul l’Apôtre des Nations dans son épître aux corinthiens (1Cor1,10-13)).Mais n’oublions jamais que la conversion est une grâce à accueillir,à espérer du Seigneur.Voilà pourquoi le psaume du jour est magnifique dans sa dernière strophe et mérite d’être emporté avec soi :espère le Seigneur,sois fort et prends courage ;espère le Seigneur. » OUI ! Sois fort et prends courage :Jésus te précède au large. Sois fort et prends courage : quels que soient tes bagages. Sois fort et prends courage :le royaume des cieux est pour qui s’engage.Alors à la suite de Jésus

Jusqu’à Capharnaüm

Irez-vous ?

Par la Galilée

Passerez-vous ?

P. Jean Parfait CAKPO

 

 

 

 

 

 

 

 

Tag(s) : #Homélies

Partager cet article

Repost 0