Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Homélie du dimanche 12 -02- 17:VIè. Ordi A : Si 15,15-20/ Ps 118/1Co2,6-16/Mt5,17-37.

Jésus ne vient pas abolir

Mais pour accomplir

Es- ce là un message de Sagesse ?

Écoutons-le avec finesse.

Quelle rigueur à faire peur ? « Tout homme qui se met en colère contre son frère devra passer en jugement » Mt5,22.

Quelle exigence dans le discours ? « Si quelqu’un insulte son frère, il devra passer au tribunal. Et si quelqu’un traite son frère de fou , d’imbécile, de crétin, selon les traductions, il sera passible de la géhenne de feu. » Mt 5,22

Quelle radicalité dans la demande ? « Si ton œil droit entraîne ta chute arrache. » Et encore, « Je vous dis de ne pas jurer du tout » Ici on jure en touchant du bois ou du cuir chevelu ou sur la tête des siens. Ne jurez ni par le ciel car c’est le trône de Dieu. Ni par la terre car c’est son marchepied, ni par Jérusalem, car c’est la ville du grand Roi, ni sur ta tête ,car tu ne peux pas rendre un seul de tes cheveux blanc ou noir. » Mt 5,33-36 Et pour conclure,Jésus dit : « Que votre soit oui si c’est oui et non si c’est non » Chez nous autres les Normands c’est plutôt : « P’tête bin qu’oui,p’ tête bin qu’non »

Frères et sœurs, une première approche de cette page de l’Évangile selon Saint Matthieu, une lecture superficielle, pourrait susciter découragement et rejet chez plus d’un dans l’auditoire. Et pourtant, notre Sauveur Jésus ne verse pas dans le moralisme : car il ne dresse pas un catalogue de choses permises ou défendues qui aurait pour objectif rassurerait que les scrupuleux. Jésus ne défend pas le rigorisme. Lui qui n’a pas autorisé la lapidation de la femme adultère. Il ne pratique pas le légalisme, lui qui a osé dire le sabbat est fait pour l’homme et non l’homme pour le sabbat. Mais n’allez surtout pas croire que Jésus soit partisan du laxisme non plus. Pas du tout. Puisqu’il déclare : « Je ne viens pas abolir mais accomplir. Est-ce là un message de Sagesse ? Ecoutons-le avec finesse. Ces pages nous délivrent trois messages ou repères essentiels et existentiels.

Le premier repère: Jésus nous invite à prendre au sérieux La Loi : c’est à dire tout l’enseignement de la Thora. Et dans le temps, le témoignage de la vie des grandes figures, les saints et saintes de Dieu . Toute la Parole Sainte, l’ensemble de l’Alliance de Dieu. Toutes les prophéties du Seigneur et aujourd’hui encore toute la doctrine de l’Église catholique. Les éclairages des Pères de l’Église, des saintes mystiques et spirituels. Tout l’approfondissement du Magistère qui est une immense expertise sur l’humanité depuis plus de deux mille ans. Tout cela constitue une belle lumière sur notre route dans les décisions à prendre, dans le discernement à faire. Jésus ne nous encourage pas à vivre comme des gens sans foi ni Loi.Voilà pourquoi le Seigneur déclare : « Je ne suis pas venu abolir mais accomplir. »

Deuxième message : ACCOMPLIR QU’EST-CE-À-DIRE ?

Accomplir,ici c’est le superlatif de faire pour ainsi dire. Accomplir,c’est porter à son achèvement,pousser à sa plénitude. Tous les accomplissements de l’histoire du salut sont orientés vers le Christ Jésus. Toutes les prophéties atteignent leurs sommets en Lui . Il pousse l’exigence de la Loi mosaïque jusqu’à la racine de l’acte,jusqu’au désir secret du sujet. Car c’est déjà dans l’intention que tout commence. Vous croyez que les guerres éclatent seulement au bout du fusil ? C’est déjà ,dans la parole mauvaise,dans l’injure et le m épris que l’on commence à tuer l’autre dans son cœur. Saint Paul affirme que celui qui aime autrui a déjà accompli la Loi. (Rm13,8) Dans ce sens, Jésus a démontré par toute sa vie, cet accomplissement de la Loi d’amour. Par la hauteur de sa Croix,par l’humilité de son incarnation. Par la profondeur de son détachement,par la grandeur de son oblation,par la beauté de sa générosité,par la transmission de sa prédication.. Accomplir pour Jésus c’est faire une nouvelle lecture,une nouvelle interprétation de la Loi de Dieu. Celle de la Justice. Celle du respect intégral de l’autre.Celle du refus de se servir de Dieu. Celle d’un changement de regard sur le prochain. Accomplir c’est faire du neuf C’est comme s’il nous disait : « Arrêtez de conjuguer votre vie au passé simple au passé composé et au passé antérieur. » : « Il vous a été dit / Moi je vous dis… ) Il nous a été dit de faire ainsi. Nous avons toujours fait ainsi. Jésus nous exhorte à mettre nos vies au diapason de la sienne pour proclamer son message . Q

Le troisième repère nous le redit :Celui de la sagesse. (Jusqu’à 7 fois).St Paul nous le rappelle dans la deuxième lecture :« Nous proclamons la sagesse du mystère de Dieu » Cette sagesse est joie de vivre. Mais aussi qu’entendu car c’est son silence qui parle au cœur. « Ps36) Ce n’est pas venu au cœur de l’homme car les voies du Seigneur sont insondables. Cette sagesse pourtant est source de bonheur. l’œil ne l’a pas vu car le venty souffle là ou il veut tu l’entends ,tu ne le voies pas et tu ne sais ou il va ni d’où il vient. (JN 3,8) Cette sagesse l’oreille ne l’a pas « Mais le bonheur,c’est de continuer à désirer ce qu’on possède » (St Augustin) Alors, continuons à désirer la sagesse Elle est source d’allégresse.Continuons à désirer la sagesse Il nous comble de ses richesses. Continuons à désirer la sagesse. Elle donne le goût de vivre libre. Vivez donc à plein collier !

P.Jean Parfait CAKPO

Tag(s) : #Homélies

Partager cet article

Repost 0