Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Homélie de la VIGILE PASCALE : 15 avril 2017 DEAUVILLE

 

De la Création à la rédemption

En passant par la Résurrection.

Pour nous, quelle exhortation ?

 

Elle est juive.

Elle est chrétienne.

Elle est catholique.

Elle est céleste et terrestre.

Elle est universelle,la mère de toutes les fêtes chrétiennes,Pessah la Pâques du Seigneur. Elle est tellement importante que l’Église toute entière s’y prépare pendant quarante jours et la célèbre cinquante jours durant. Elle est d’autant plus importante qu’en elle,se trouvent le fondement et le sommet de la vie chrétienne. C’est ce mystère qui constitue le socle de tout l’édifice spirituel de l’Eucharistie et des autres sacrements. Pâques : la fête des fêtes. Elle chante notre foi d’un bout à l’autre du monde : cette Nouvelle joyeuse et merveilleuse de la résurrection de Jésus : « CHRIST EST VIVANT ALLELUIA ! » C’est le résumé de notre évangile.C’est la raison d’être de notre église. C’est le cœur de notre spiritualité. C’est la cause de notre vocation. CHRIST EST VIVANT ALLELUIA ! IL EST RESSUSCITÉ ALLELUIA ! Qu’est-ce que cela veut dire :« JÉSUS est ressuscité ? » Cela voudrait dire qu’après sa mort Notre Seigneur Jésus a opéré une traversée et une entrée dans une dimension de vie jusque-là inaccessible à l’homme et à toute notre l’humanité. Par cette résurrection,Dieu en Jésus inaugure une aube nouvelle. « À l’heure où commençait le premier jour de la semaine,nous déclare saint Matthieu dans l’évangile. C’est aussi l’accomplissement de la genèse. Quelle exhortation devons-nous accueillir en ce XXIè siècle,de savoir que Christ est ressuscité ?

La première, c’est la joie et le goût de vivre. La fête de Pâques chante notre espérance . Elle élève et surélève notre joie .Elle danse notre allégresse. Elle prolonge notre détermination et fortifie notre engagement dans le monde. Ne voyez vous pas les forces de la mort traverser le monde ? Par sa résurrection, Notre Sauveur Jésus donne un poids d’éternité à nos actes et à nos vies. Puisque nous sommes membres de son corps nous avons reçu la grâce de ressusciter avec lui. Saint Paul nous le rappelle dans son épître aux Romains : « Pensez que vous êtes morts au péché,et vivants pour Dieu en Jésus Christ. » (Rm6,11)

La deuxième exhortation qui nous vient de cette fête réside dans le message que Jésus à l’adresse des Saintes femmes qui étaient au tombeau : « Vite allez dire à mes frères qu’ils doivent se rendre en Galilée » (Mt 28,7) La résurrection de Jésus nous demande de bouger ; d’aller vers les autres. Car la mort est la résultante d’un enfermement sur soi. L’égoïsme est pour ainsi dire un tombeau intérieur. Il faut demander à l’ange de l’évangile d’en rouler la pierre. Il faut sortir de ses enclos mortifères. Et vivre selon le Christ et sa Pâques. Nous le savons :Pâques veut certes dire passage mais c’est surtout elle est la fête de la vie. Or la vie c’est un passage, un chemin. Ce qui caractérise un chemin c’est d’être toujours à double sens. Mais en français le SENS c’est à la fois la direction et la signification. Alors par sa résurrection Jésus vient donner sens à toutes choses. Il confère une destinée éternelle à notre existence même la plus difficile.Car sa Passion et sa Résurrection nous démontrent que Jésus a traversé et surmonté l’échec,la honte,la peur et l’angoisse,la trahison,la prison,le rejet,les moqueries,l’humiliation. IL EST VIVANT. Voilà pourquoi le psaume 117 proclame que la pierre qu’ont rejetée les bâtisseurs c’est Lui. Contrairement à l’attente de tous ses comploteurs et détracteurs Jésus est devenu la pierre d’angle. Allez comme il nous le demande dans l’évangile. Allez ! Annoncez-le, mes frères et sœurs dans la foi. Allez ! Partout à temps et à contre-temps par votre rayonnement montrer que la pierre rejetée par les bâtisseurs est la clé de voûte de l’édifice du monde. Mais comment donc ? Eh ! bien sachez-le :

La pierre rejetée par les bâtisseurs

C’est l’Agneau et le Pasteur

La pierre rejetée des bâtisseurs

C’est le Rédempteur et le Serviteur.

La pierre rejetée des bâtisseurs

C’est le refuge des pécheurs

Il est la pierre rejetée par les bâtisseurs

Célébrez-le avec ferveur.

Il est la pierre rejetée par les bâtisseurs

Louez-le de tout votre cœur

Il est la pierre rejetée par les bâtisseurs.

N’ayez pas peur. CHRIST EST VIVANT ALLELLUIA !

Père Jean-Parfait CAKPO.

 

 

 

 

Homélie de la Vigile pascale.
Tag(s) : #Homélies

Partager cet article

Repost 0