Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

PAROISSE SAINT THOMAS DE LA TOUQUES. 

             

Célébrons cette belle solennité

De l’eucharistie, trésor d’amour

Pour en témoigner chaque jour

Accueillons son message de charité.

 

Frères et sœurs bien aimés de Dieu.

La toute première fois qu’il en a parlé, cela avait suscité une telle polémique que certains de ses disciples avaient cessé de le fréquenter. Le malentendu était total. On en voit bien la trace dans l’évangile du jour : « Comment cet homme-là peut –il nous donner sa chair à manger ? »  Dans nos sociétés actuelles,Jésus aurait été dénoncé comme fondateur dangereux de secte avec incitation à devenir anthropophage et  vampire. Puisqu’il dit qu’il faut boire son sang. Et manger sa chair pour avoir la vie éternelle.

Et pourtant depuis plus de deux mille ans maintenant,l’Église n’a jamais cesser de  rassembler pour célébrer ce qui fait sa raison d’être,ce qui est conforme à la parole testamentaire de Notre Seigneur Jésus « vous ferez cela en mémoire de moi », ce que les apôtres appelaient la « Fraction du pain » et que nous désignons par  messe : « Le sacrement par excellence,le Très saint sacrement de l’Autel, le sacrement par lequel nous le recevons directement le Christ Jésus en nos cœurs et nos âmes. L’Eucharistie,la communion. Qu’est-ce  à dire sacrement ?

Saint Augustin explique en ces termes : « Ces mystères portent le nom de sacrement,parce que l’apparence ne correspond pas à leur réalité profonde. Que voit-on ? Un objet matériel. (le pain ou le vin) Mais l’esprit y discerne une grâce spirituelle. » (Sermon 272)

Frères et sœurs ,la grâce c’est le don de Dieu par excellence . Et le don suprême que tout être ne cesse d’apprécier,c’est celui de la vie. Redisons-le,le sacrement de l’Eucharistie est pour la vie de Dieu en nous. Remarquez-le dans l’évangile de ce jour. Jésus y déclare : « Je suis le pain vivant,le pain de vie » et il insiste : « si vous ne mangez pas la chair du fils de l’homme,si vous ne buvez pas son sang,vous n’avez pas la vie en vous en vous. Et en core plus loin dans le texte. Jésus ajoute : « De même que le Père est vivant et qu’il donne la vie et que moi je vis par lui de même aussi celui qui me mange vivra par moi. » Bien plus,il vivra éternellement.

Que veut-il nous enseigner ?

Jésus vient nous dire ceci qui est fondamental : ce qui peut nourrir le cœur de l’homme et  de la femme,ce qui peut rassasier leur  faim ce qui peut étancher leur  soif d’être connu  et  reconnu ; ce qui peut alimenter le  goût de vivre, ce ne sont pas d’abord les choses,c’est UNE PERSONNE. Une vie donnée , un cœur offert,un visage ouvert, un amour solide,le rayonnement d’une existence,un coeur qui bat et se bat pour vous,et qui révèle le don total à celui ou celle qu’on aime. ET LUI JÉSUS SE MANIFESTE DANS CE SACREMENT COMME UNE PERSONNE  VIVANTE

Bref ,c’est la COMMUNION : OUI CELA VEUT DIRE COMME « UN», COMME « UNE », COMME UNE UNION.Jésus le dit clairement qui mange demeure en moi et moi en lui. C’est donc un corps qui nourrit notre corps : Un corps à corps ; un cœur  à coeur  un corps à cœur et un cœur à corps  et encore..

Alors nous qui le recevons ,soyons des  vivants et des  amis de la vie comme lui car nous sommes les membres de son corps. Nous sommes sa présence sacramentelle dans le monde. Devenez ce que vous recevez. Vous êtes le corps du Christ.  C’est bien ce que chante le cantique non ?

Vous êtes le corps du Christ …… Alors qu’avez-vous fait de lui ? AMEN

Père Jean-Parfait CAKPO.

  

 

 

 

                                                                                                                                                                                     

Homélie de la Communion.
Tag(s) : #Homélies

Partager cet article

Repost 0